Un chaland de COMBLAIN-AU-PONT

Canvas
Fam 005

L'huile ci-dessus, issue d'une collection privée puis proposée à la vente en l'hôtel des ventes-Elysée  est intitulée " L'étang aux reflets".Elle mesure 24cm sur 33cm. La photographie illustrant la carte postale (en dessous du tableau) ,qui a été postée en 1921, a été prise légèrement en retrait de l'endroit précis déjà choisi par le peintre qui a dû se placer à l'extrême bord de la berge.Sa position l'autorisait à mieux pouvoir représenter les inimitables rochers.

Séduits par l'aspect particulier des lieux, Adèle et Edgard D'Hont ont sans doute choisi d'y séjourner quelques jours. L'hôtel des Familles qui leur sert de gîte, au pied des célèbres rochers calcaires bizarrement découpés par les eaux de pluie, fait immédiatement face à la gare non loin du pont de Scay. Au verso d'une carte-vue publicitaire, le ou la propriétaire des lieux, C Dalem, s'attache à vanter les qualités de sa pension de famille recommandée par les pêcheurs. Un parc entièrement boisé de dix hectares y abriterait un étang poissonneux, des pelouses et des jeux d'enfants. Quant à l'hôtel, pour un prix modéré, il propose, fait exceptionnel pour le rédacteur, des garages automobiles, des écuries et même un...piano!

 

Edgard D'Hont, au cours de son séjour, toujours fasciné par les espaces naturels, choisira de reproduire la pièce d'eau au pied des rochers tourmentés. Le titre qu'il confère à sa toile exprime exceptionnellement une tournure poétique...Cette emphase soudaine, quasi unique, prouve le trouble qui semble l'avoir saisi face à la teinte tellement bucolique des lieux. De nos jours, le bâtiment existe toujours mais a subi d'irrémédiables transformations. Il abrite désormais une maison de repos de conception moderne. L'étang a disparu. Son comblement s'est fait naturellement ,jour après jour...Le temps n'a pu suspendre son vol!

Seul désormais le tableau du paysagiste et son dessin préparatif s'entendent à nous le rendre paré de ses couleurs et de son mystère.

Fam 002
Fam 003
Fam 004
Fam 001

Les cartes postales ci-dessus ont toutes été éditées par les tenanciers de l'hôtel à destination de leurs pensionnaires. La carte de droite nous permet de distinguer ,sur le "pas" de la porte, la patronne strictement vêtue de noir entourée par trois de ses employées. Signalons ici qu'Edgard D'Hont entretiendra des rapports amicaux très sincères avec le directeur du musée de Comblain-au-Pont de l'époque. Ci-dessous est présenté l'un des dessins préparatifs au fusain de l'artiste. Réalisé sur papier fort, il mesure 21cm sur 14 cm (collection privée).

Vi 004
Ely14110131

L'huile ci-dessus est sans conteste une des oeuvres les plus imposantes du paysagiste. Sans doute très impressionné par le décor, il semble avoir décidé d'opter pour de larges dimensions, attitude assez inhabituelle en ce qui le concerne. Le tableau est intitulé:"Les Roches Noires". Il a été mis en vente en 2015 avec succès dans la maison spécialisée: l'hôtel des ventes -Elysée à Liège.

Ci-dessous sont présentées deux photographies prise plus ou moins au même endroit. Cependant une végétation luxuriante a empêché d'oeuvrer à l'endroit exact choisi par le paysagiste au bas des roches. La prise de vue à gauche est plus éloignée et plus frontale, celle de droite a été prise au sommet du rocher et nous offre une partie du magnifique paysage que l'on peut découvrir à cet endroit. L'accès en est rendu possible via un sentier très agréable à gravir.

Enfin ,sous les clichés est proposé un dessin préparatif désigné sous le titre Comblain -au-pont. Il est réalisé au fusain partiellement "mouillé" de salive. Il mesure 26 cm sur 17cm. (collection privée)

Comblain roches noires 007
Comblain roches noires 004
Vvv 001

La lettre ci-dessous nous prouve les relations profondes qui unirent le paysagiste de Chênée à la délicieuse localité de Comblain-au-Pont. Monsieur LAPORT, le directeur du musée local deviendra l'ami proche d'Edgard D'Hont. Les deux hommes profiteront de leur temps libre pour mener ensemble de longues promenades dans l'environnement ardennais pour lequel ils rivalisent de sympathie....

P 003