Un chaland à TROOZ

Zer 005

D'aspect de prime abord assez "frustre", cette huile intitulée "Heure calme au Prayon", de 35cm sur 26cm, issue d'une collection privée vient pourtant apporter sa lueur à l'incontestable probité d'Edgard D'Hont. En bordure de la petite localité de Trooz, cernée à l'époque par de nombreuses usines, le paysagiste a exécuté une oeuvre où unbleu- rose sale s'est déversé sur la toile. En cet endroit pollué, choisi à dessein par l'artiste, à proximité d'arbres morts, la poussière tenace teint l'espace ou l'obscurcit selon les points de vue. Le sempiternel "manque de concessions" d'Edgard D'Hont, qui toujours refusera de modifier et plus encore d'embellir une réalité, pénalise lourdement le tableau mais éclaire la démarche analytique de son créateur.

Le paysagiste nous prouve ici son honnêteté foncière et son combat permanent en faveur de la protection d'une nature qu'il vénère. Sans intention pernicieuse de sa part ,il crédibilise par cette oeuvre criante de vérité ses autres toiles aux coloris somptueux. Fait-il ici preuve ou non d'impressionnisme? Chacun jugera.

Ci-contre, le lieu, de nos jours, à la salubrité d'air heureusement retrouvée.

On remarquera en fond de "document" l'arasement d'une colline dont la pierre est toujours exploitée..

P1010274